De son côté, le roi Saoud d'Arabie saoudite s'inquiétait de la popularité croissante de Nasser dans son pays et de la menace qu'elle pourrait poser à la famille royale[132]. Lors de la conférence de Bandung en Indonésie à la fin du mois d'avril 1955, Nasser fut considéré comme le principal représentant des pays arabes et fut l'une des figures les plus populaires du sommet[84],[85]. Même si Nasser était opposé au communisme dans la région, sa défense du panarabisme était vue comme une menace par les régimes voisins pro-occidentaux[137],[138]. The strain of the past few days must have told on the President, who has been suffering from heart trouble for some years. Entre 1953 et 1970, il donna 1 359 discours[279] et l'historien Elie Podeh écrivit que l'une des caractéristiques de l'image de Nasser était « sa capacité à représenter l'authenticité égyptienne, dans le triomphe ou la défaite[277] ». Président du Conseil de commandement révolutionnaire de 1954 à 1956 puis président de la République de 1956 à 1970. A cette question, notre interlocuteur nie l’évidence : l’inexistence des infrastructures et le manque d’entretien des locaux … Il découragea les actions des guérillas syrienne et palestinienne contre Israël en indiquant qu'il n'était pas prêt à une guerre[187]. Durant les délibérations entourant la formation d'un nouveau gouvernement, Nasser entama une purge de ses anciens associés au sein du mouvement des officiers libres[92]. Dans la nuit du 4 au 5 février 1942, l'ambassadeur britannique Miles Lampson (en) fit encercler le palais du roi Farouk pour exiger le renvoi du Premier ministre Hussein Sirri Pacha en raison de ses sympathies pour l'Axe à un moment où les forces de ce dernier entraient en Égypte. Il adorait sa mère et fut très affecté par le remariage rapide de son père[5],[8],[9]. Retrouvez Gamal Abdel Nasser et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Le discours était diffusé par radio dans tout le monde arabe. Nasser était connu pour ses relations intimes avec les Égyptiens ordinaires[277],[278]. Naguib, qui était en public le meneur du gouvernement révolutionnaire, devint le premier président de l'Égypte le 18 juin 1953. Son père était un employé de la poste[2] né à Beni Mur en Haute-Égypte mais qui avait grandi à Alexandrie[1] tandis que la famille de sa mère venait de Mallawi dans l'actuel gouvernorat de Minya[3]. La famille de Nasser déménageait fréquemment au gré des affectations de son père ; elle s'installa à Assiout en 1921 puis à Khatatba où le père de Nasser dirigeait un bureau de poste. En janvier 1952, plusieurs officiers non-identifiés et lui tentèrent d'assassiner le général royaliste Hussein Sirri Amer en ouvrant le feu sur sa voiture alors qu'elle roulait dans les rues du Caire[46]. For Nasser it was a bitter time. Durant le Printemps arabe qui entraîna le renversement de Moubarak, les manifestants arboraient des photographies de Nasser[287],[288]. À la fin du mois de février 1968, des ouvriers et des étudiants lancèrent des manifestations contre la supposée clémence envers les responsables de l'armée de l'air accusés de négligence durant la guerre des Six Jours[238],[239]. La journaliste Sarra Grira relève que la réforme agraire « s’inscrit dans une volonté de redistribution des richesses, que ce soit en termes d’accès à la propriété terrienne ou de moyens d’exploitation. Nasser était conscient que sa décision pourrait provoquer une crise internationale et il estimait qu'il y avait 80 % de chances pour que les deux pays interviennent[106]. Il consacrait beaucoup de temps à la lecture en particulier en 1933 car il vivait non loin de la bibliothèque nationale. À divers degrés[25], le système de gouvernement étatique de Nasser fut poursuivi en Égypte et adopté par presque toutes les républiques arabes[296] comme l'Algérie, la Syrie, l'Irak, la Tunisie, le Yémen, le Soudan et la Libye[296]. He died three hours later. Des centaines de milliers de partisans se rassemblèrent dans les rues de l'Égypte et de tout le monde arabe pour manifester leur soutien et refuser sa démission[226]. En tant que colonel dans l'armée égyptienne, Nasser dirigea la révolution égyptienne de 1952, aux côtés de Mohammed Naquib, devenu premier président de la nouvelle république qui fut … Des termes faisant référence au nationalisme arabe comme la « patrie arabe » ou la « nation arabe » commencèrent à apparaître fréquemment dans ses discours en 1954-1955 alors qu'il faisait auparavant référence aux « peuples » arabes et à la « région arabe[78] ». Après le conflit, il se nomma Premier ministre, lança des attaques pour reprendre les territoires perdus, dépolitisa l'armée et promit une libéralisation politique. Nasser fut informé du retrait anglo-américain par un communiqué de presse alors qu'il retournait en Égypte après un voyage à Belgrade et fut ulcéré[100]. En 1962, Nasser adopta des mesures socialistes et mena des réformes pour moderniser l'Égypte. La foule paniqua mais Nasser continua de parler la voix affectée par l'émotion[72],[73] : « Mes concitoyens, mon sang coule pour vous et l'Égypte. C'est le quatrième bâtiment de la classe Mistral, et le premier de cette classe exporté par la France.. Prévu au départ pour la Marine russe et pour être basé à Vladivostok, il était destiné à donner, avec son sister-ship, le futur-Sebastopol, une réelle capacité … Tout le monde arabe fut en deuil et des millions de personnes descendirent dans les rues[260]. Il craignait que si les unités blindées étaient déployées pour repousser l'invasion israélienne et que les Français et les Britanniques débarquaient dans la ville portuaire de Port-Saïd, les blindés égyptiens dans le Sinaï seraient coupés de leurs arrières et détruits[115]. La nomination de Nasser à la présidence et la nouvelle Constitution furent soumis à un référendum le 23 juin 1956 et approuvés par plus de 99,8 % des électeurs[92]. Ses réformes permirent la mise en place d'un État-providence et à la fin de sa présidence, les conditions de vie s'étaient considérablement améliorées mais le pays était en pleine crise économique[266], la pauvreté restait importante et une part considérable des dépenses était consacrée à l'armée[265]. Le premier président algérien Ahmed Ben Bella était ainsi un fervent nassériste[297]. Le général en sortit indemne mais une passante fut blessée[46]. Le prince Muhammad al-Badr du Yémen du Nord se rendit à Damas pour proposer l'intégration de son pays à l'union. Plusieurs membres influents du parti communiste furent arrêtés dont l'ancien allié de Nasser, Khaled Mohieddin, qui avait été autorisé à revenir en Égypte en 1956[165]. Nasser poursuivit la répression des communistes égyptiens en raison du soutien clé que les communistes irakiens fournissaient à Kasim. Nasser fut scolarisé dans une école pour les enfants des employés du chemin de fer jusqu'en 1924 lorsqu'il fut envoyé vivre chez son oncle paternel au Caire[4]. Il consacra alors tout son temps à sa carrière militaire et garda peu de contacts avec sa famille. Pour les autres significations, voir, La sainte marche que la nation arabe réclame nous mènera de victoires en victoires… l'étendard de la liberté qui flotte aujourd'hui sur, La version du 6 février 2014 de cet article a été reconnue comme «, « perdre sa mère fut un traumatisme profond que le temps n'a pas soulagé, « d'un homme qui représenterait tous leurs désirs et sentiments et qui serait leur symbole », « j'ai honte de voir que notre armée n'a pas réagi à cette attaque, « soldats s'écrasaient sur les fortifications, « l'une de deux seules actions arabes honorables durant la, « personne ne connaissait leur identité ou leur place dans la hiérarchie en dehors de Nasser, « une vague d'assassinat à grande-échelle, « les défenseurs des intérêts du peuple », « un État expansionniste qui voit les Arabes avec dédain, « le cadre dans lequel nous réaliserons notre révolution, « Je ne peux qu'insister sur la popularité de la nationalisation de la compagnie du canal en Égypte même auprès des adversaires de Nasser, « porte-parole des masses non seulement en Égypte mais dans tout le Tiers-Monde, « son effigie se retrouva rapidement dans les tentes du, « établit complètement et définitivement Nasser », « charisme renforcé par la perception de sa victoire lors de la crise du canal de Suez, « Nasser conquit le monde arabe par la radio, « stupéfaction qui se transforma rapidement en une euphorie incontrôlable, « toute attaque contre l'Irak était équivalent à une attaque contre la RAU, « facilitèrent la sécession de la Syrie de la RAU, « les hommes, les femmes et les enfants pleuraient dans les rues », « la plus grande réussite de Nasser furent ses funérailles. Cherchez cette citation sur Google Livre. Ce dernier fut reconnu coupable d'avoir planifié l'assassinat de Nasser et il fut exécuté en 1966[204]. NASSER (CH HIST PERSONNALITES XX SIECL) (French Edition) [Legrand, Catherine] on Amazon.com. Il considéra également qu'un cessez-le-feu pourrait être une étape vers l'objectif stratégique qui était la reprise du canal de Suez[252]. Ces mesures économiques furent accompagnées par une plus grande répression qui se traduisit par l'emprisonnement de milliers d'islamistes, dont des dizaines d'officiers[175]. Le 9 juin, Nasser apparut à la télévision pour informer ses concitoyens de la défaite de leur pays[224],[225]. En novembre, Nasser supervisa la signature des accords du Caire entre l'OLP et l'armée libanaise pour mettre fin aux affrontements entre les deux groupes et pour légaliser la présence des fedayins palestiniens dans le Sud-Liban[249]. Noté /5. Les forces britanniques et françaises se replièrent complètement du territoire égyptien à la fin du mois de décembre[122] tandis qu'Israël fit de même en mars 1957 après avoir libéré tous les prisonniers de guerre[117],[124]. Sans l'autorisation de Nasser, Amer ordonna le 21 mai le blocus du détroit de Tiran, ce qui pouvait offrir un casus belli à Israël[210]. L'historien Tarek Osman écrivit : « La limite dans le « phénomène » Nasser entre une véritable expression d'approbation populaire et la propagande d'État est parfois difficile à distinguer. Deux jours plus tard, l'aviation britannique et française bombarda les aérodromes égyptiens dans la zone du canal[114]. À cette fin, il initia plusieurs réformes pour moderniser l'université al-Azhar qui était de facto l'autorité principale de l'islam sunnite et renforcer sa domination sur les Frères musulmans et le wahhabisme plus rigoureux défendu par l'Arabie saoudite[194]. Selon son médecin, al-Sawi Habibi, une artériosclérose, des varices et les complications de son diabète sont les causes les plus probables de sa mort. Les observateurs notèrent que la déclaration signalait un virage important vers une plus grande libéralisation et la fin de la répression politique mais beaucoup de ces promesses ne furent pas respectées[240]. The Suez Nationalization and its Aftermath in Egypt », Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes. L'Egypte disposait déjà à Assouan d'un barrage … Plus d'une dizaine de personnes furent tuées à Beyrouth dans une bousculade et près de 75 000 personnes marchèrent dans la vieille ville de Jérusalem en chantant « Nasser ne mourra jamais[260] ». En 1937, Nasser postula à l'Académie militaire égyptienne réservée aux enfants de l'aristocratie ou de la grande bourgeoisie, mais l'accord conclu en 1936 avec l'occupant britannique permit à l'armée égyptienne d'élargir son recrutement à la petite bourgeoisie, ce dont va bénéficier Nasser[21] pour devenir officier[22] mais son passé d'opposant au gouvernement bloqua son admission[23]. Le nom de Gamal Abdel Nasser a été donné à un BPC de la classe mistral acheté par l'Égypte au groupe français DCNS[303]. Le 3 mars, les services de renseignements furent réorientés vers l'extérieur et Nasser proclama la « chute de l'État mukhabarat[241] ». Le 19 juillet, Nasser déclara pour la première fois qu'il envisageait la création d'une union arabe même s'il n'avait pas de plans pour intégrer l'Irak à la RAU[153]. Nasser défendit l'indépendance des colonies françaises d'Afrique du Nord, le droit au retour des réfugiés palestiniens et l'adoption de résolutions (en) des Nations unies pour mettre fin au conflit israélo-arabe[89]. Durant le sommet, Nasser développa des relations cordiales avec le roi Hussein et des liens furent rétablis avec les dirigeants de l'Arabie saoudite, de la Syrie et du Maroc[186]. *FREE* shipping on qualifying offers. En mars 1953, il présida la délégation égyptienne négociant le retrait britannique du canal de Suez[61]. Afin d'éviter une intervention étrangère, Nasser avait informé les gouvernements britannique et américain de ses intentions deux jours auparavant et les deux avaient accepté de ne pas soutenir Farouk[49],[50]. Une cérémonie de dédicace d’une œuvre littéraire s’est tenue dans l’après-midi de ce jeudi 4 février 2021, au Centre culturel franco-guinéen. À partir de 1966, alors que l'économie égyptienne commençait à montrer des signes de faiblesse et que la dette devenait un poids de plus en plus lourd, Nasser décida de relâcher le contrôle étatique sur le secteur privé, de faciliter les prêts bancaires et d'encourager les exportations[205]. À la fin du mois de mai, Nasser commença à juger que la guerre était inévitable et il adopta une posture plus martiale sous la pression de la rue et des autres gouvernements arabes[219],[206]. Le président américain Dwight D. Eisenhower condamna l'invasion et défendit une résolution visant à ordonner le repli des coalisés et le déploiement d'une Force d'urgence des Nations unies dans le Sinaï[122]. En 1960, Nasser nationalisa la presse, qui était déjà favorable à son gouvernement, pour orienter l'attention du public vers les questions socioéconomiques du pays et galvaniser le soutien du peuple pour ses réformes socialistes[77]. Alors que Nasser était en Syrie, le roi Saoud envisagea de l'assassiner lors du vol de retour en Égypte[149]. Au milieu de l'année 1970, Nasser envisagea de remplacer Sadate par Boghadi après s'être réconcilié avec lui[243]. En protestation, 600 loyalistes d'Amer marchèrent sur le quartier général pour exiger l'annulation de son renvoi[230]. La combinaison des deux contribua à la dégradation de sa santé. Le 11 octobre 1951, le gouvernement mené par le parti Wafd abrogea le traité anglo-égyptien de 1936, qui avait accordé le contrôle du canal de Suez au Royaume-Uni jusqu'en 1956[45]. Eisenhower tenta d'isoler Nasser et de réduire son influence en faisant de l'Arabie saoudite un contrepoids à l'Égypte[137],[138]. Au début du mois d'octobre, le Conseil de sécurité des Nations unies fut convoqué sur la question de la nationalisation et adopta une résolution reconnaissant le droit de l'Égypte à contrôler le canal tant que le passage de navires étrangers était autorisé[108]. Sous la présidence d'Hosni Moubarak, des partis politiques nasséristes commencèrent à apparaître en Égypte comme le parti nassériste arabe démocratique en 1992[270],[271]. Il n'a pas commis de massacre ou de génocide, il n'a pas mis au point de police politique digne de la Gestapo. Selon Heikal, Nasser fit une crise de nerfs et sa santé commença à se détériorer après l'effondrement de l'union[171]. À la fin de l'année 1957, Nasser avait nationalisé les derniers intérêts français et britanniques en Égypte[139]. The inner structure of power is something of a secret. Malgré le retrait des troupes égyptiennes, environ 2 000 soldats égyptiens furent tués lors des combats avec Israël et durant le repli[117] et 5 000 autres furent capturés[115]. Les deux responsables ne souhaitaient pas une rupture entre leurs deux pays et la question fut mise de côté[152]. Ses partisans affirmèrent que la décision de Nasser était destinée à gagner le temps nécessaire pour préparer une nouvelle confrontation avec Israël tandis que ses détracteurs avancèrent que son acceptation de la résolution montrait sa perte d'intérêt pour la cause palestinienne[236]. En réponse, les Israéliens se déployèrent dans la zone démilitarisée d'al-Auja sur la frontière égyptienne le 21 septembre[81]. En janvier 1957, le Premier ministre jordanien et partisan de Nasser[130], Sulayman al-Nabulsi (en), fit entrer la Jordanie dans une alliance militaire avec l'Égypte, la Syrie et l'Arabie saoudite[131]. Ils demandèrent à l'ancien Premier ministre Ali Mahir Pacha de reprendre ses fonctions et de former un gouvernement civil[52]. L'état de santé de Nasser n'avait pas été révélé au public[257],[258] et sa mort fut donc un choc pour l'Égypte et tout le monde arabe[254]. En janvier 1968, Nasser initia la guerre d'usure pour reprendre les territoires occupés par Israël dans le Sinaï en lançant des attaques sur les positions israéliennes sur la rive orientale du canal de Suez alors bloqué[244]. Après une carrière militaire, il organisa en 1952 le renversement de la monarchie et accéda au pouvoir. Nasser y était initialement opposé mais il l'approuva sous la pression de l'URSS qui craignait qu'un conflit régional ne l'entraînât dans une guerre avec les États-Unis[250],[251]. Naguib s'était néanmoins préparé à cette éventualité et une unité de cavalerie se mutina pour demander la restauration de Naguib et la dissolution du RCC[63]. Il déclara que le peuple égyptien avait le droit d'exercer sa souveraineté sur le canal d'autant plus que des milliers d'Égyptiens étaient morts durant sa construction[101]. La position régionale de Nasser changea soudainement lorsque des officiers yéménites menés par Abdullah al-Sallal (en), un partisan de Nasser, renversèrent le roi Muhammad al-Badr du Yémen du Nord le 27 septembre 1962[176]. Presque immédiatement après le début de la procession, les spectateurs se ruèrent sur le cercueil en chantant « Il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et Nasser est son bien-aimé… Chacun de nous est Nasser[260] ». Même si l'idée d'une nationalisation du canal de Suez était dans les esprits après le retrait des forces britanniques dont le dernier soldat quitta l'Égypte le 13 juin 1956, le journaliste Mohamed Hassanein Heikal avance que Nasser ne prit cette décision qu'entre le 19 et le 20 juillet[100]. Victime de deux crises cardiaques en 1966 et 1969, il reste alité pendant six semaines après ce second incident, les médias gouvernementaux rapportant que son absence est due à la grippe[257]. Peu après son retour, Nasser fut convoqué et interrogé par le Premier ministre Ibrahim Abdel Hadi (en) au sujet des rumeurs selon lesquelles il formait un groupe secret d'officiers séditieux[42]. De par ses actions, ses discours et sa capacité à symboliser la volonté des Arabes, Nasser inspira plusieurs révolutions nationalistes dans le monde arabe[280] et définit les politiques de sa génération[292]. Nasser considérait que le peuple n'accepterait pas un simple lieutenant-colonel et il choisit le général Naguib pour mener le coup d'État en son nom. Lorsqu'il devint clair que les pays occidentaux ne fourniraient pas d'équipements militaires selon des termes acceptables[80],[81],[82], Nasser se tourna vers le bloc de l'Est et signa un contrat d'armement de 320 millions de dollars (environ 2,2 milliards de dollars de 2012[83]) avec la Tchécoslovaquie le 27 septembre[80],[81]. Il fut élu président du mouvement des non-alignés en 1964 et, l'année suivante, réélu président après avoir empêché tous ses opposants de se présenter. L'historien Aburish indique que Nasser n'était pas entièrement capable de gérer les problèmes syriens car ils lui « étaient étrangers[169] ». Lorsque les forces britanniques et françaises débarquèrent à Port-Saïd le 5 novembre, la milice locale opposa une forte résistante[118],[121]. L'historien Adeed Dawisha attribue le statut de Nasser à son « charisme renforcé par la perception de sa victoire lors de la crise du canal de Suez[127] ». Nasser prit des contacts secrets avec Israël en 1954-1955 mais jugea une paix impossible avec un pays qu'il considérait comme « un État expansionniste qui voit les Arabes avec dédain[79] ». La station de radio Voix des Arabes basée au Caire propageait les idées de Nasser d'une union des pays arabophones et l'historien Eugene Rogan écrivit que « Nasser conquit le monde arabe par la radio[128] ». He was 52. Une assemblée nationale de 350 membres fut établie et des élections furent organisées en juillet 1957[94]. Après la défaite de l'Égypte lors de la guerre des Six Jours en 1967, il démissionna avant de renoncer du fait des manifestations demandant son maintien au pouvoir. Il intégra ensuite l'armée en 1938 et participa à la guerre israélo-arabe de 1948-1949. Abdullah al-Sallal renversa la monarchie du Yémen du Nord au nom du panarabisme de Nasser[176] et des coups d'État inspirés par ses idées furent organisés en Irak en juillet 1958 et en Syrie en 1963[298]. Depuis qu'il a pris les rênes du pouvoir en 1954, Gamal Abdel Nasser rêve d'ériger un barrage sur le Nil pour augmenter de 30% la superficie des terres cultivables. Selon Sadate, Nasser décida de lancer « une vague d'assassinat à grande-échelle[46] ». Lorsque son père fut transféré au Caire en 1933, Nasser le suivit et il étudia à l'établissement al-Nahda al-Masria[7],[13]. Le même jour, Nasser prit connaissance d'un message du roi Hussein de Jordanie dont les sources à Washington indiquaient que les États-Unis et Israël conspiraient pour attirer l'Égypte dans un conflit[210]. Nasser considérait que Port Saïd devait être le pivot stratégique et psychologique de la défense égyptienne[119]. Si Gamal Abdel Nasser doit mourir, vous serez tous Gamal Abdel Nasser… Gamal Abdel Nasser est l'un d'entre vous et il est prêt à sacrifier sa vie pour la nation[73]. Le mouvement nationaliste arabe aida à propager les idées panarabes de Nasser dans tout le monde arabe en particulier auprès des Palestiniens[301],[302] et dans les pays du golfe Persique[302]. Gamal Abdel Nasser est né le 15 janvier 1918 à Bakos dans les faubourgs d'Alexandrie ; il était le premier fils de Fahima et d'Abdel Nasser Hussein[1]. À la suite de l'acceptation de Nasser, Israël concéda un cessez-le-feu et Nasser exploita l'accalmie pour déployer des missiles sol-air dans la zone du canal[250],[251]. President Nasser died last night of a heart attack. Nasser fut très tôt impliqué dans la lutte contre l'influence britannique en Égypte. En mai, Nasser accepta formellement de partager son autorité sur la question palestinienne[187] en initiant la création de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP)[187],[188]. Its survival now that Nasser, its architect, is gone, must lie in question. Nasser fut accueilli à son retour par une large foule dans les rues du Caire le 2 mai et fut salué par la presse pour ses réussites dans la conférence. Il forma le comité fondateur du mouvement qui finit par comprendre quatorze hommes de différents milieux sociaux et politiques dont des membres du groupe Jeune Égypte, de l'organisation des Frères musulmans, du parti communiste égyptien et de l'aristocratie[42]. À ce moment, les relations entre Nasser et ses anciens compagnons d'armes comme Khaled et Zakaria Mohieddin et son ancien vice-président Sabri s'étaient détériorées[242]. Le 12 décembre, le nouveau roi Farouk délivra un décret restaurant la Constitution[7]. Gamal Abdel Nasser Hussein né le15 janvier 1918 et mort le 28 septembre 1970, fut le second président de l’Égypte de 1956 à sa mort. À la suite de l'incident, le roi Saoud fut contraint par la famille royale de céder une grande partie de ses pouvoirs à son frère Fayçal[151]. La croissance diminua néanmoins dans les années 1960 et resta faible jusqu'en 1970[268]. Il prit le contrôle de l'armée et pour contrebalancer les mauvaises performances des militaires, il autorisa la distribution de 400 000 fusils à des volontaires et des unités de milice furent assemblées dans toute l'Égypte[118]. Amer lui affirma que l'armée était prête au combat[214],[215] mais Nasser doutait de son évaluation[214]. Je vivrai pour votre salut et mourrai pour le salut de votre liberté et votre honneur. En retour, Nasser avait accepté de laisser le roi quitter l'Égypte lors d'une cérémonie officielle[51]. Selon Aburish, ce fut à ce moment le plus grand triomphe de Nasser dans la cause du panarabisme et « son effigie se retrouva rapidement dans les tentes du Yémen, les souks de Marrakech et les élégantes villas de Syrie[104] ». Il y eut d'autres projets… mais celui-ci était différent dans ses origines, ses moyens et son impact. Entre avril et juin, des centaines de partisans de Naguib dans l'armée furent arrêtés ou limogés et Mohieddin fut contraint à l'exil en Suisse[71]. À la suite de l'élection du président libanais Fouad Chéhab en septembre 1958, les relations entre le Liban et la RAU s'améliorèrent considérablement[162]. L'Égypte fut donc impliquée dans une guerre par procuration contre l'Arabie saoudite lors de la guerre civile yéménite jusqu'au retrait de ses forces en 1967[177].